Skip to main content

Une victoire pour NÉMÉSIS

Une victoire pour NÉMÉSIS

Chaque jour qui passe, l’actualité nous apporte de nouvelles informations qui sont en étroite relation avec le contenu de mon ouvrage. Cela devrait m’inciter à réagir et à commenter régulièrement cette actualité comme le ferait un éditorialiste dans un organe de presse. N’étant pas journaliste, je m’y suis jusqu’à présent refusé. Surtout, je ne souhaite pas que ce blog déflore un peu trop les sujets que j’aborde dans mon essai afin que mes futurs lecteurs aient le plaisir de les découvrir au fil des pages.

Mais aujourd’hui je ne peux plus résister à l’envie de vous manifester ma joie devant cette annonce de l’arrestation par la police japonaise de Monsieur Carlos Ghosn à la descente de son jet privé. Et cette joie serait sans nul doute partagée par la déesse NÉMÉSIS ! J’ai largement évoqué dans mon livre l’indécence de ces dirigeants qui n’hésitent pas à demander des salaires et gratifications de toutes sortes à des niveaux proprement extravagants. Je ne sais pas si l’accusation d’avoir dissimulé au fisc des revenus s’élevant à 39 millions d’euros sera confirmée par la justice, comme d’autres soupçons qui pèsent sur lui, mais qu’importe, ce seul chiffre parle de lui-même : comment peut-on décemment recevoir de telles sommes d’argent pour faire un travail sans doute harassant, mais sans doute aussi extrêmement passionnant ? En 2016, Carlos Ghosn avait reçu 7,5 millions d’euro en tant que PDG de Renault et 8 millions supplémentaires de Nissan, soit 15,7 millions d’euros. Je cite dans NÉMÉSIS des professionnels aux lourdes responsabilités ayant des formations de très haut niveau et qui œuvrent dans bien des domaines essentiels sans avoir de telles prébendes !

Voilà un cas de plus qui me conforte dans les analyses que j’ai présentées dans ce livre.

 Bertrand THEBAULT

D’une dédicace à l’autre

D’une dédicace à l’autre

Record de vente battu hier samedi 3 novembre lors de la séance de dédicace chez Espace-Temps à Egly (Essonne) avec 14 exemplaires de NÉMÉSIS vendus dans l’après midi et ce, malgré une fréquentation assez modérée du magasin du fait des vacances de Toussaint. Ce résultat, qui contraste singulièrement avec le résultat de la semaine précédente dans un autre magasin, est très difficile à expliquer : différences de profil des clients, meilleure « accroche » de ma part – ce qui montrerait que je progresse ! – , publicité efficace du magasin ou simple fait du hasard ?

Quoi qu’il en soit, je me dois de remercier les lectrices et lecteurs qui se sont intéressés à mon ouvrage … et plus encore celles et ceux qui l’ont trouvé assez intéressant pour l’acheter; je les encourage à exprimer ici leur point de vue sur le livre car il s’agit bien d’un essai qui a pour vocation de susciter des réactions et des débats.

A bientôt,

Bertrand THEBAULT