Sport et culture

Bonjour à toutes et à tous,

Il est des circonstances exceptionnelles qui peuvent provoquer quelque contrariété chez un auteur en campagne de promotion ! Ainsi, la conjonction d’une rencontre sportive à haut niveau en cet après-midi du vendredi 6 juillet 2018 et d’une séance de signatures dans le magasin CULTURA de Belle-Épine n’était-elle pas trop favorable à la diffusion du savoir et de la culture en général.

Pourtant, les rencontres avec des clients de passage aux profils très divers me donnèrent l’occasion de révéler à mes interlocuteurs – qui étaient d’ailleurs très souvent des interlocutrices – de nouvelles facettes de NÉMÉSIS, et de provoquer des échanges instructifs pour les uns et les autres, moi-même y compris naturellement.

J’ai notamment pu constater une nouvelle fois à quel point le regard que nombre d’entre nous portons sur le monde est formaté et mène à ce sentiment d’impuissance devant la montagne de difficultés à surmonter pour « remettre le monde à l’endroit », sentiment qui peut conduire finalement à se désintéresser de tous ces problèmes, plus encore en cette période de début de vacances estivales pendant lesquelles beaucoup d’entre nous sont bien décidés à se vider l’esprit de tous les débats sans fin sur nos problèmes à résoudre ou à seulement comprendre.

C’est pourquoi j’ai ressenti le besoin de citer à plusieurs reprises cette phrase de Martin Luther King que l’on peut retrouver dans la conclusion de NÉMÉSIS :

« Un individu n’a pas commencé à vivre tant qu’il n’est pas parvenu à s’élever au-dessus de l’horizon étroit de ses problèmes personnels jusqu’à la hauteur des problèmes plus larges de l’humanité tout entière».

Sur cette belle pensée, je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes vacances d’été,

Bertrand THÉBAULT