De retour à Poésie

Mylène Palisse

Pas-Sages

12,90

« Je voudrais sourire le vent

Je voudrais écrire le sang

Et vous faire comprendre enfin

Tous ces espoirs incertains

Qui font mal et tourbillonnent

Qui luttent et qui abandonnent »

 

 

Les mots se font parfois musiques, pour consoler, enrager, pleurer, aimer, s’engager. Quand ils sont partagés, de temps en temps, ils permettent de créer un nouvel espace, un passage où de nouvelles idées peuvent émerger et de nouvelles aventures se dessiner.

Ces textes sont une invitation aux risques à la fois beaux et périlleux de la rencontre avec les autres.

 

 

J’ai eu le bonheur de grandir dans un petit village corrézien, entre des forêts et des prés, je racontais mes grands chagrins d’enfant aux arbres et me cachais derrière les haies pour observer les comportements des adultes qui me paraissaient souvent bien étranges. Je vis aujourd’hui dans les Hautes-Pyrénées et regarde grandir mes filles avec émerveillement, inquiétude et étonnement.


UGS : 4291 Catégorie :