De retour à Histoire
La Plus Belle des fêtes
Poids723 g
Isbn

978-2-310-03355-8

Nombre de pages

480

Versions

Papier, Ebook

Yonnick Flot

La Plus Belle des fêtes

A partir de 9,99

« En mai, fais ce qu’il te plaît », dicton parisien.

« La plus belle des fêtes, c’est la mélancolie », dicton breton.

C’est ce qu’a vu et vécu un jeune journaliste de vingt ans au coeur de cette année 1968 qu’il raconte, non du point de vue politique ou social, mais à travers ses histoires d’amour et de cinéma. Et tout est vrai puisque c’est inventé.

La petite histoire côtoie alors la grande et la fiction se mêle à la réalité, renvoyée par l’oeilleton amusé d’une caméra imaginaire. C’est l’ « histoire en déshabillé », comme déclarait Dumas, une perpétuelle et effrénée fête romanesque des corps et des esprits.

On y croise François Truffaut, Jean-Luc Godard, Jean-Paul Sartre, Louis Aragon, André Malraux et Charles de Gaulle, dans des décors comme les festivals de Cannes et d’Avignon, l’Odéon occupé, la Cinémathèque fermée ou encore la Sorbonne révoltée dans un Quartier Latin en ébullition.

Mais les protagonistes sont fictifs et toutes les femmes sont belles dans cette chasse au bonheur très stendhalienne qui met en scène une séduisante productrice aristocrate et gauchiste, une ardente jeune ouvrière catholique et cégétiste, une diva baroque de chant et de tempérament, une sage étudiante de Nanterre, une amoureuse sténodactylo de l’AFP…

Découvrez une aventure initiatique à la fois divertissante et instructive. Loin d’être un essai ou un pamphlet, « La plus belle des fêtes » dévoile « mai 68 » comme vous ne l’avez jamais vu.


Effacer la sélection
UGS : 4073 Catégories : ,
Yonnick Flot est un breton de Paris, originaire de Nantes. Après des études universitaires à la Sorbonne, Cambridge et Langues’O, il a été enseignant, directeur d’Unifrance-Film, sélectionneur et collaborateur du Festival de Cannes ; longtemps journaliste et critique cinéma, éditorialiste, scénariste pour le cinéma et la télévision. Il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre et d’une demi-douzaine d’ouvrages sur l’éducation et l’audiovisuel. Ses dernières parutions sont « La vie tumultueuse des producteurs » (2014) et « La vie des productrices » (2016) aux éditions Séguier dont l’accueil critique fut très favorable. « La plus belle des fêtes » est son premier roman.